Hommage

Hommages à Jean-Luc

A Jean-Luc
Tu étais comme un grand frère pour nous à l’école de physio Nous faisant grande impression et nous montrant le chemin. Ambitieux et moderne tu étais un exemple pour nous.

Puis sophrologue de la première heure, un peu rebelle et indépendant, c’est aussi toi qui innove, qui crée, qui organise et qui nous transmet ton énergie et l’intelligence de ton esprit.

La vie a voulu que nous nous retrouvions à une conférence et que tu décides de nous accompagner encore dans le bateau de la sophrologie.

Jean Luc merci pour l’éclaireur que tu fus pour nous.
L’humour et les rires que nous avons partagés.
Sois en paix, toute ta force reste dans nos cœurs.

Jeanne Louise Haeberli
Maud Catherine Cornu

**********************************************************************************************************

Chère Madame,
Chère famille,
C'est avec beaucoup d'émotion que nous avons appris le décès de Jean-Luc.

Nombreux sont les sophrologues qui ont partagé de beaux moments avec lui, que ce soit lors de formations ou lors de séances de comité ou d'assemblées.

Jean-Luc a été d'un précieux recours lors de la mise sur pied de Sophrologie Suisse, association pour laquelle il s'est engagé avec détermination. Nous lui en sommes très reconnaissants.

Recevez, chère Madame, chère famille, l'expression de toute notre sympathie.

Puisse Jean-Luc reposer dans la paix et la lumière.

Pour l'association Sophrologie Suisse,

Voir avis de famille sur : http://www.hommages.ch/Defunt/134199/Jean-Luc_Rossier


Hommage à Anne-Lise        

Nous avons la tristesse de vous informer du décès d’Anne-Lise Brugger Grataloup, survenu en décembre 2020.
Anne-Lise a oeuvré pendant de nombreuses années afin de soutenir la promotion de la sophrologie en Suisse et elle s’est également engagée au service des sophrologues en faisant partie du comité de l’Association Suisse des Sophrologues Caycédiens Agréés, qu’elle a présidé.
Nous garderons le souvenir d’une femme généreuse, pleine de vivacité d’esprit et de créativité, portant avec enthousiasme un regard positif sur les projets et les actions menés dans le cadre de la sophrologie en Suisse et dans le canton de Genève où elle résidait et travaillait comme psychothérapeute.

Voir sur www.hommages.ch

 


 

Hommage à Eddy       

Eddy Cornaz a commencé à pratiquer la Sophrologie Caycédienne du temps où, presque seule dans le champ des thérapies complémentaires, elle avait véritablement pignon sur rue. Chacun de ses cours réunissait plusieurs dizaines de participants. Il a donc contribué à diminuer le stress et améliorer le bien-être de quantité de personnes dans la région de Genève.

Son engagement s'est aussi manifesté dans la transmission et l'enseignement en animant des séminaires de sophrologie pour les jeunes et en participant à la formation des élèves sophrologues en Suisse en compagnie des regrettés François Gay, Charles Schaeffer et Raymond Abrezol.

Il a également été membre du comité de l'Association Suisse des Sophrologues Caycédiens Agréés pendant de nombreuses années.

Tout au long de sa carrière, il a été un sophrologue très engagé : participation à toutes les assemblées, toutes les Universités d'été, à une très grande partie des séminaires de formation continue, à de très nombreuses rencontres entre sophrologues. Nous avons toujours pu compter sur lui car chaque fois qu'un nouveau projet était évoqué, il le soutenait et proposait d'y participer, d'y consacrer du temps. Son enthousiasme était sans faille.

Pendant plus de 40 ans, il a été un important ambassadeur de cette méthode dans notre canton et dans toute la Suisse. Afin de concrétiser notre gratitude, nous avions prévu de le nommer membre d'honneur de notre association lors de l'assemblée générale 2020. Nous avons appris que Sofrocay avait le même projet prévu pour l'Université d'été 2020 qui n'a pas pu se faire en présentiel.

Au nom de tous les membres de Sophrologie Suisse et de l'Antenne Sophrologie Genève, nous te remercions du fond du cœur Eddy pour ta grande générosité, pour ta joie de vivre, pour ta bienveillance et ton attention envers les autres, pour ton enthousiasme et ton engagement, pour ta simplicité, pour ta jeunesse de cœur et d'esprit, pour ta confiance et pour ton amitié.

Et même si nous n'aurons plus le bonheur de te voir parmi nous, pieds nus dans tes sandales été comme hiver, ta présence sera toujours forte. Nous gardons tous de merveilleux souvenirs de moments partagés avec toi et tu resteras à jamais présents dans nos cœurs.

Repose en paix cher Eddy, cher collègue, cher ami !

Lu par Chantal à la cérémonie


Hommage de Sofrocay

C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès d'Eddy Cornaz.
Veuillez transmettre s’il vous plait ces quelques mots à sa famille et à ses amis en notre nom.
Pour nous, Eddy a été un grand ami, une personne fidèle et engagée dans la Sophrologie Caycédienne. Il était toujours présent aux événements organisés par les sophrologues suisses et auxquels nous avons assisté avec mes parents.
Par exemple en 1985 aux Diablerets, puis à Delémont où mes parents sont venus, visiter les jeunes participants à un séminaire pour les jeunes qu’il animait en compagnie du regretté François Gay. Puis à Lausanne, lors d’un Congrès organisé par Raymond, et nous étions invités à un repas a l’Hotel Royal Savoy, où j’ai eu le plaisir de faire sa connaissance.
Un peu plus tard, en 1990, à Genève à la Conférence à l’UNI-Dufour, puis repas au Landolt. Ensuite à Yverdon, où avait lieu la Journée annuelle.
Et les années qui passent terriblement vite, nous arrivons en 1993 à Genève, je sais qu’il avait eu avec mes parents une rencontre inopinée dans le hall. Ils venaient tous les trois en reconnaissance des lieux. Puis une autre conférence à UNI-Mail. Et une formation continue à Vaumarcus.
La vie continue et nous nous sommes rencontrés de nouveau en 2001, dans l’Auditoire des Droits de l’Homme, où mon père y a prononcé sa fameuse Déclaration des Valeurs Radicales et Existentielles de l’Homme.
Eddy a assisté à toutes les universités d'été. Ces dernières années, une fois le cours terminé, Eddy avait la patience d'attendre le départ de tous les participants pour pouvoir me commenter ses idées et ses projets.
Lors de notre dernière rencontre, le 7 juillet 2019, j'ai dit à Eddy qu'à la prochaine Université d'été (2020) nous le nommerions Membre d’Honneur de Sofrocay.
Les circonstances actuelles ont fait que cette rencontre n'a pas pu avoir lieu de façon présentielle et Eddy est parti avant de pouvoir célébrer ce jour-là, en son honneur.
Aujourd'hui, nous lui rendons hommage et nous remercions de tout cœur sa présence, sa sensibilité, sa force d’âme, sa persévérance et son optimisme ; son savoir-être sophrologue caycédien.

Merci pour ta fidélité et au revoir Eddy !

Natalia Caycedo et Koen va Rangelrooy


Voir sur www.hommages.ch